UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE A RILHAC-RANCON ?

Une concentration anormale de cas de sclérose

latérale amyotrophique…

 

Ainsi que nous vous l’avions promis dans notre précédent article, l’association A.V.E.N.I.R reste vigilante. Nous avons collecté quelques éléments supplémentaires, qui nous confortent dans notre point de vue et méritent d’être considérés. 
A la lecture  tout d’abord des deux rapports établis par l’Institut National de Veille Sanitaire en 2006 : « Etude d’incidences des cancers à proximité des usines d’incinération d’ordures ménagères » d’une part, « Etude d’imprégnation par les dioxines des populations vivant à proximité d’usines d’incinération d’ordures ménagères », d’autre part, la perplexité demeure de mise : certes les conclusions générales semblent plutôt rassurantes… mais aucune garantie n’est apportée quant à l’innocuité sur le moyen et le long terme de la pollution par les dioxines-furannes et les différents métaux lourds qui sont dispersés dans l’atmosphère après combustion sous forme de nano-particules, et se trouvent donc ensuite inhalés  ou concentrés dans certains aliments produits localement (lait, légumes…).
L’inquiétude persiste à la lecture du compte-rendu  officiel établi par Limoges Métropole pour la Commission Locale d’Information et de Surveillance (C.L.I.S) du 2 juin 2010 : bien sûr là encore les conclusions pourraient rasséréner avec des taux mesurés toujours inférieurs aux normes européennes…  sauf que pour les dioxines cette norme n’existe pas encore, et que la mesure des émissions de dioxines et de métaux lourds par un organisme indépendant n’intervient ponctuellement que deux fois par an. Par ailleurs si les résultats des autocontrôles en continu se situent toujours en deçà du seuil autorisé, c’est au prix d’un « jeu » de présentation : les résultats sont donnés par four, mais le cumul des résultats des trois fours excède souvent la norme… Faut-il rappeler enfin que si les taux autorisés d’émissions par tonne de déchets incinérés ont baissé et que l’incinérateur de Beaubreuil s’y conforme incontestablement depuis 2005, le volume global de déchets incinérés augmente en revanche depuis cette date et que donc la pollution et ses conséquences sanitaires n’ont pas disparu par enchantement…
Autre signal d’alerte, qui nous vient cette fois-ci d’une publication scientifique récente, mise en ligne  le 3 août dernier par le très sérieux Journal of the Neurological Sciences, sous le titre « Contribution of geolocalisation to neuroepidemiological studies of ALS and environmental factors in Limousin, France » et qui résulte du travail en collaboration de géographes de l’Université de Limoges et  de médecins du CHU. Si nous les exposons ici brièvement, vous pouvez les consulter de manière détaillée via ce lien : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022510X11003947  Nous vous invitons à vous faire librement une opinion en confrontant documents officiels, études scientifiques et argumentaires citoyens.

 

Cette étude porte  sur la Sclérose Latérale Amyotrophique, encore appelée maladie de Charcot, une affection   mortelle du système nerveux, dont un service spécialisé du CHU de Limoges a recensé depuis 1986 tous les cas sur le territoire régional. Les progrès depuis une dizaine d’année des SIG (Systèmes d’informations Géographiques) permettent désormais de proposer une cartographie de toutes ces données agrégées, et notamment de faire « sauter aux yeux » des clusters sur le plan épidémiologique, c’est à dire des zones du territoire où l’on observe une sur incidence (taux anormal) significativement plus élevée que la moyenne régionale. Or  sur les trois clusters régionaux repérés, l’un  très circonscrit concerne… Rilhac-Rancon et dans une moindre mesure Le Palais sur Vienne, la première carte à l’appui de l’article l’impose visuellement comme une évidence. Ne nous risquons pas pour autant à des conclusions catégoriques, car comme le rappellent les auteurs de l’article, respectant leurs protocoles de recherche, il n’est pas possible d’établir indubitablement sur la seule foi de ce constat un rapport de cause à effet entre les émissions polluantes de l’incinérateur (qui plus est à une époque antérieure à l’installation des nouveaux filtres) et les pathologies notamment observées sur notre commune. Le SIR (Standardized Incidence Ratio) de Rilhac-Rancon entre 1997 et 2007 concernant la Maladie de Charcot (6,82, pour une moyenne régionale conventionnellement fixée à 1, avec 5 cas observés pour O,73 attendus compte tenu de la moyenne régionale et de la population considérée) doit plutôt être considéré comme  un symptôme troublant : symptôme que notre commune est potentiellement concernée par un problème de santé publique, qui mériterait que l’Agence Régionale de la Santé s’y intéresse et diligente des études complémentaires ; symptôme que la vigilance citoyenne est indispensable, alors même que la Municipalité de Rilhac-Rancon n’a pas jugé nécessaire d’intégrer la C.L.I.S. de l’incinérateur. Pour ceux qui souhaitent consulter une version de travail un peu plus étoffée et surtout en français du même travail scientifique, vous pouvez nous contacter (avenirrilhac@aol.com) et nous vous le transmettrons volontiers.

Pour A.V.E.N.I.R. en revanche ce dossier est important, d’autant que par delà les risques sanitaires la politique visant à rendre l’incinérateur rentable pour son exploitant Véolia freine objectivement le tri sélectif hors Limoges Métropole et contrevient à l’esprit du Grenelle de l’environnement.

Nous prenons donc l’initiative d’organiser sur ce thème le vendredi 9 mars prochain une soirée-débat, qui suscitera nous l’espérons votre intérêt. Pour la table-ronde introductive, nous nous sommes assurés de la participation d’un géographe et d’un médecin affiliés à l’équipe Géolab de l’Université de Limoges, et nous sollicitons également l’expertise citoyenne de militants associatifs régionaux très informés sur le dossier. Informons-nous : il y va de notre avenir, très concrètement.



Laisser un commentaire

Michel TAMISIER - SAINT-YRI... |
ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-... |
courrierapolitique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | fndouai2008
| christinescellemaury
| Construire avec vous le du ...