RETOUR DE VACANCES

Après près de trois semaines d’absence (vacances à la montagne, journées d’été des Verts et panne de modem), me voilà de retour sur le blog. Et là, wouah ! L’été fut chaud …
(rédaction : Didier Tescher)
(suite…)



ANONYMAT ET PSEUDONYMAT MENACES ?

En lien avec les derniers commentaires et une fois de plus, je vais expliquer pourquoi je défendrai bec et ongles les anonymes de ce blog :

Le mot anonymat est malheureusement péjorativement connoté. Il renvoie à l’anonymat du délateur, et à ces milliers de lettres reçues par les préfectures sous l’Occupation signées par de “bons Français”.

C’est de ces clichés que sont victimes (ou complices) ceux qui désignent les anonymes comme un ramassis potentiel de racistes, révisionnistes, calomniateurs et colporteurs de rumeurs.

Pourtant, dans la vraie vie, nous sommes tous des anonymes.

L’anonymat sur internet est pourtant aussi banal que la vie quotidienne. Quand vous bavardez au café du coin, avec votre voisin dans le bus ou dans la file d’attente de la boulangerie, connaissez-vous le nom de la personne ?
Reprocher aux anonymes de ce blog ou d’autres de ne pas se présenter revient à les inviter à s’identifier. POURQUOI FAIRE ??? Remplir les fichiers HADOPI ?

Une démocratie digne de ce nom non seulement tolère l’anonymat, mais le protège. Nous pouvons encore sortir de chez nous sans avoir à justifier de notre identité à qui que ce soit. Les seuls moments où nous avons à le faire est quand un contrat ou la loi nous l’impose.

Ce blog est bel et bien un espace de dialogue, de débat, de discussion, de bavardage aussi et tant mieux. Personne n’a à décliner son identité pour cela et aucun élu n’a à l’exiger. S’il n’a pas envie d’échanger sans avoir été présenté cela risque fort d’être un problème.

La plupart de nos interactions se limitent à un “monsieur” ou “madame”, ce qui est largement suffisant pour une simple discussion et personne ne songe à s’en plaindre.

Le fait de n’avoir à révéler notre identité que dans les cas où c’est absolument nécessaire est fondamental en démocratie. Par contre les habitués des blogs peuvent avoir envie de s’individualiser.

D’où le recours à un artifice littéraire aussi ancien que l’écriture : le pseudonyme. On prend un sobriquet, et on signe ainsi. Cela permet effectivement d’individualiser ses textes.

Le reste, on s’en fiche. L’internet est un média qui a remis au goût du jour une valeur essentielle : l’égalité. Qui que vous soyez, quoi que vous soyez, vous parlerez sur un pied d’égalité avec votre prochain.

Individualisez-vous, mais nul besoin de vous identifier. Cela n’a rien de suspect ; c’est au contraire l’exigence d’un excès de transparence qui est suspecte. Le despote seul exige que ses sujets n’aient rien à (lui) cacher.

Revoilà la liberté d’expression

Car c’est bien elle qui se cache derrière le (relatif) anonymat sur l’internet. Obliger quelqu’un qui souhaite s’exprimer, non pas ponctuellement sur un forum ou en commentaires, mais régulièrement sur un un blog à afficher de manière visible à quiconque ses coordonnées personnelles poussera naturellement la plupart de ces personnes à s’abstenir.
C’est une incitation à se taire, donc une atteinte à la liberté d’expression. Et elle subit assez d’attaques comme ça pour qu’on ne s’offusque pas de celle-ci, aussi éventuelle soit-elle.

La grenouille, la fouine, Mortimer ou Ponce Pilate et les autres seront toujours les bienvenus sur ce blog, à partir du moment où il n’y a pas d’attaque personnelle.

Qui vous êtes ne nous regarde pas.

(Isabelle BORIE-VALBIN)



DES NOUVELLES DE GROSSEREIX

(Rédaction : Didier Tescher)

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, j’ai profité des questions diverses pour aborder le problème de l’échangeur. Ayant été informé par l’ADUR d’un courrier de Roland Izard apportant de nouveaux éléments à ce dossier sensible, j’ai interrogé notre maire sur ce sujet.

(suite…)



Michel TAMISIER - SAINT-YRI... |
ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-... |
courrierapolitique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | fndouai2008
| christinescellemaury
| Construire avec vous le du ...