CONSEIL REPORTÉ

(rédaction : Didier Tescher)

Pour cause de finale de la coupe de Haute-Vienne de football se disputant à Rilhac-Rancon et dans laquelle le CARR est engagé, le conseil prévu le 4 juin est reporté au 8 à 20h30.



PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL

La prochaine réunion du conseil municipal devrait avoir lieu vendredi 4 juin à 20h30, séance publique. Au minimum, il faudra pourvoir au remplacement du poste d’adjoint de Dominique Sauviat qui nous quitte et le suppléer dans les commissions auxquelles il appartenait, voter les comptes administratifs 2009, les subventions aux associations. 



VENDREDI 7 MAI : SOIREE DE SOUTIEN A A.V.E.N.I.R.

affichemazelleteuf2010mail1.jpg 

Puisque la mairie de Rilhac-Rancon considère que la liberté d’expression et d’association a un prix, nous avons décidé de le payer en louant la salle Marie Laurencin pour maintenir le programme du vendredi 7 mai au soir :  

-         19h : Projection du film réalisé par France 3 Limousin : « Tarnac, un an après » Le 11 novembre 2008, la section anti-terroriste de la police nationale lance à Tarnac, petit village du plateau de Millevaches, au cœur du Limousin, l’opération Taïga.
Plusieurs personnes sont interpellées dans le cadre de l’enquête sur des sabotages de ligne TGV, 3 jours plus tôt. La France découvre une nouvelle menace : « l’ultra gauche », un groupe de jeunes intellectuels, issus de familles aisées, qui ont choisi de s’installer en pleine campagne, pour vivre autrement. Ils ont acheté une ferme et repris une épicerie.
Leur « chef charismatique », Julien Coupat va faire la « une » de l’actualité pendant 6 mois, jusqu’à sa libération en juin 2009. Il serait l’auteur d’un ouvrage « l’insurrection qui vient », remise en cause radicale de la société de consommation, et manifeste en faveur d’une nouvelle révolte insurrectionnelle.
Des comités de soutien sont créés dans toute l’Europe pour dénoncer « l’état policier » et défendre la liberté de vivre et penser autrement. Un an après, l’enquête se poursuit. Julien Coupat se cache et refuse toute interview. Tarnac a presque retrouvé sa quiétude, et l’épicerie son fonctionnement habituel. L’émission revient sur cette affaire qui a projeté sur le devant de la scène un petit village limousin et certains de ses habitants qui venaient y vivre une vie différente.
 
  

-         20h : Débat : « La criminalisation de la contestation sociale », co-animé par Jacques Migozzi, doyen de la faculté des lettres de Limoges et Didier Tescher, conseiller municipal à Rilhac-Rancon.

   -       21h30 : Concert avec VLAD (Rock – Chanson française – Punk)
Plus slave que lui, tu meurs… pas. VLAD en vrai est creusois comme tout un chacun, et le revendique… peu. Guitare en drapeau et masque commando sur la tronche (au début du show… bien vite il fait trop chaud), il est le terroriste du sérieux et du bon goût, le chanteur décadent qui s’habille façon Emmaüs (ou Chanel c’est kif kif), la fine fleur de la chanson et du rock français ; relooké Mano Solo, siliconé Noir Désir, liposucé Brel, requinqué Léo ferré, désimbibé Renaud, et hop ! VLAD joue, gratte plutôt, et plutôt bien, sur le fil du rasoir Bic tel un chansonnier moderne déglingué par l’abus d’électricité et les biberons d’AC/DC. (Raoul Carnet) 
  

Nous invitons les Rilhacois(e)s à venir nombreux témoigner de leur soutien à la liberté d’expression.



Michel TAMISIER - SAINT-YRI... |
ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-... |
courrierapolitique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | fndouai2008
| christinescellemaury
| Construire avec vous le du ...