LE FAIRE-PART DE LA PRESIDENTE

petit.jpg  A.V.E.N.I.R. :

La conception, la naissance, le premier cri…

LA CONCEPTION : Avec toute la pudeur qu’il se doit sur un blog bien fréquenté, je dirais simplement que comme bien des conceptions, celle d’A.V.E.N.I.R est le résultat d’une histoire d’amour entre des rilhacois et leur village. Cette histoire, vous en avez été les témoins depuis plusieurs mois, au travers de cet espace de parole et de cyberdémocratie et bien sûr dans le cadre du programme que la liste “Un Avenir pour Rilhac-Rancon” a développé durant la campagne des Municipales 2008.Vous connaissez à présent notre attachement à l’environnement en général et à notre cadre de vie intra-muros, à la démocratie participative, à la défense de l’action sociale et du lien de proximité…

Nos échanges avec vous et notre score aux dernières élections nous interdisent de nous rendormir pendant six ans en laissant nos cinq élus de la minorité dans l’isolement imposé par l’équipe majoritaire.

Nous avons donc conçu cette Association de Vigilance et d’Ecoute pour la Naissance d’une Initiative Rilhacoise (A.V.E.N.I.R.) afin de favoriser l’expression citoyenne, manifester notre soutien et notre solidarité aux cinq élus et informer les rilhacois de l’évolution de leur commune.

 

19 juin 2008 : LA NAISSANCE

L’assemblée constitutive a donc eu lieu comme prévu le 19 juin dernier et a réuni les membres fondateurs et les sympathisants.

Les statuts et le règlement intérieur ont été votés et dès qu’ils seront déposés en Préfecture, vous pourrez les consulter sur ce blog où vous trouverez également un bulletin d’adhésion en ligne.

Cette association a pour but de poursuivre et élargir le cercle de réflexion citoyenne qui s’est créé autour des candidats de la liste “un avenir pour Rilhac-Rancon” aux élections municipales de mars 2008 et d’être une force de proposition et d’information auprès des citoyens de Rilhac-Rancon.

Le Conseil d’Administration élu est composé de 9 membres. Les cinq personnes nommées au bureau exécutif sont :

 

Isabelle VALBIN, Présidente

Brigitte COUSSIT, Secrétaire

Christian LAMOURIC, Trésorier

Didier TESCHER, Secrétaire adjoint

Philippe VERNAT, Trésorier adjoint

Les autres membres élus sont Mesdames FUSEAU, PASCAL, VIGNAULT-LALOT et Monsieur LAURENT;

Passé ce moment solennel, l’assemblée a pu évoquer de nouveaux projets dans une ambiance chaleureuse.

Un bulletin trimestriel sera diffusé dès l’automne et en tiendra les rilhacois informés.

 

PREMIER CRI : 21 juin, jour de la fête de la musique

De l’animation à Rilhac ! C’était annoncé.

A partir du projet initial en 1982 : “Faites de la musique”, qui encourageait les musiciens amateurs à sortir dans la rue, beaucoup de communes profitent de cette occasion pour créer un événement musical en s’assurant les services de professionnels. La concurrence est donc rude avec Limoges où chacun déambule et peut trouver son bonheur sur une place, dans un café ou une église.

Fête de la musique oblige, c’est chez Didier Tescher que nous sommes allés en début de journée pour lui faire la surprise d’une chansonnette sous son balcon…

(voir http://rilhacranconpresent.unblog.fr/)

Puis le soir venu, nous sommes allés faire un tour au village.

A Rilhac-Rancon, l’espace Mazelle était réservé à la musique et la danse traditionnelle, tandis qu’à l’extérieur un podium se chargeait d’une ambiance plus funky.

Il y en avait donc pour tous les goûts mais quelle que soit la bonne volonté du Comité des Fêtes, j’ai été franchement désolée de voir ce podium coincé entre les bâtiments communaux et la rue. Des occasions comme celle-ci me font une fois de plus regretter l’absence d’un centre bourg avec une place de village ou il fait bon s’asseoir à la terrasse d’un café…

Le développement de notre commune est irréversible et pourtant continue à se faire sans concertation avec les habitants. La municipalité réalise une urbanisation d’opportunité. Elle est encore une fois dictée par le PLU de Limoges qui reporte ses constructions sur les communes périphériques. Rilhac n’est-il donc destiné qu’à devenir le dortoir de Limoges ? Que sommes-nous venus chercher en nous installant ici ? Faut-il abandonner notre patrimoine environnemental ?

C’est pour essayer d’apporter ensemble des réponses à ces questions et des propositions alternatives que A.V.E.N.I.R. est née !

Longue vie à notre association !

(Rédaction A.V.E.N.I.R.)



PERMANENCE DE NOS ELUS

Parce que, parfois, une bonne nouvelle nous arrive, j’ai le plaisir de vous informer qu’à partir du samedi 6 septembre 2008, nos élus à la mairie bénéficieront du local sous la poste tous les samedis de 10h à 12h pour y tenir une permanence.

Cette avancée est le fruit d’une discussion ni trop longue ni trop dure avec la municipalité. Il faut dire aussi que c’est une obligation légale prévue au code général des collectivités territoriales. Il n’y a donc pas de quoi crier à la victoire ou au miracle…

N’hésitez donc pas : si vous avez des questions à soulever, venez nous consulter. Si vous souhaitez voir aborder certains points en conseil municipal, venez nous en parler. Si vous souhaitez nous informer de sujets touchant à la vie de notre commune, venez nous rencontrer. Et si, tout simplement, vous avez envie de discuter, de nous soutenir moralement, de nous montrer votre présence, profitez de votre passage au centre commercial, un café vous y attendra. Par contre, si vous avez besoin de quelque chose, un conseil : adressez vous plutôt aux élus de la majorité. Question d’influence : la nôtre est très faible, pour ne pas dire négative !…

Alors, n’oubliez pas, à partir du 6 septembre, rendez-vous tous les samedis de 10h à 12h sous la poste.



ENCORE UNE GRANDE LECON DE COMMUNICATION…

… et de partage. Hier jeudi 19 juin a eu lieu à Rilhac-Rancon la pose de la première pierre des nouveaux bâtiments des Papillons Blancs. Cet évènement a fait l’objet d’un reportage au 19-20 de FR3 Limoges. Je vous propose d’y jeter un oeil, ça vaut le détour :

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=l87a_locale 

Ce reportage appelle deux observations de ma part, l’une goguenarde, l’autre plus amère.

Si vous suivez attentivement le sujet et écoutez soigneusement les commentaires, vous y entendrez madame Perol-Dumont (normal, elle finance, enfin le département, en grande partie). Vous y verrez les plans de ces nouveaux bâtiments ainsi que l’avancement des travaux, avec ses ouvriers en pleine activité. Si vous êtes très observateurs et physionomistes, vous apercevrez peut-être même Roland Izard. Mais écoutez bien de bout en bout : si vous entendez citer ne serait-ce qu’une seule fois le nom de notre commune, je vous offre un abonnement à notre blog ! Nulle part et à aucun moment, il n’est dit que ces travaux se déroulent à Rilhac-Rancon. Étonnant, non ?

Pire, si vous habitez Rilhac-Rancon et que vous n’allez jamais du côté de l’étang Guillot ou du hameau du même nom, peut-être ignorez-vous que ces travaux sont en cours. Ils ont pourtant commencé depuis de longs mois, le terrassement ayant été effectué depuis mi 2007. C’est ce qu’on appelle communiquer. Un grand projet, créateur d’emplois, porteur d’idéaux sociaux et sincers (l’aide aux adultes handicapés) est en train de voir le jour dans notre commune et nous n’en sommes pas informés. Et par dessus tout, le conseil municipal de Rilhac-Rancon n’est pas convié à l’évènement.

Les rois de la com’ je vous dis !



CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN (5ème et dernière partie)

Pour ceux qui n’auraient pas eu le courage de lire les quatre premières parties de notre compte rendu du dernier conseil, je vous livre une synthèse de nos impressions, synthèse qui pourrait aussi bien servir à résumer les trois premiers mois passés en l’aimable compagnie de Roland Izard et ses conseillers.

(suite…)



CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN (4ème partie)

A l’occasion de ce conseil municipal , nous avons déposé une motion de soutien à Alain Dorange, militant écologiste et faucheur d’OGM, comme nous avions déposé une motion à un conseil précédent en solidarité avec les peuples tibétain et chinois. Et elle a subi le même sort.

(suite…)



CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN 2008 (3ème partie)

Cet article sera consacré à une seule délibération, celle portant sur l’exercice du droit à la formation des élus. Un seul article pour une seule délibération peut paraître curieux, mais elle est tellement significative de l’idée que la majorité se fait de la manière dont s’exerce un mandat, elle est tellement représentative des rapports au sein du conseil municipal et elle est tellement représentative du comportement des élus de la majorité.

(suite…)



CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN (2ème partie)

Après avoir abordé quelques délibérations qui s’étaient bien passées, nous allons évoquer celles où nous avons souhaité débattre, voire introduire des amendements.

(suite…)



CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN 2008 (1ère partie)

Comme nous l’avons vu précédemment, l’ordre du jour de ce conseil était très chargé. Je vous propose donc un résumé en plusieurs parties.

Dans ce premier jet, il sera question du début de la séance ( procès-verbal du précédent conseil, différents votes budgétaires) et des votes n’ayant donné lieu de notre part ni à observations ni à contradiction.

(suite…)



IL N’EST PIRE SOURD…

… que celui qui ne veut pas entendre. Cette maxime résume parfaitement l’attitude des élus de la majorité à notre égard. Le courrier que nous avons adressé à notre maire nous paraissait plus consensuel qu’agressif, plus respectueux qu’anti- démocratique. C’est pourtant la lecture qu’ils en ont faite. Ou plutôt, devrais-je dire, que Roland Izard en a faite, puisqu’il a été été sur ce sujet et comme d’habitude le seul à s’exprimer.

(suite…)



UNE BIEN MAUVAISE SOIREE

Et je ne parle pas que de football… Je vous livre ci-après le courrier que nous avons adressé cette semaine à Roland Izard et dont nous avons remis copie à chacun des conseillers.  

 

UNE BIEN MAUVAISE SOIREE doc demandedereunion.doc

 

Je vais laisser durer un peu le suspens et ne vous livrerai que demain la réponse qui nous a été faite par notre maire à tous. J’en profiterai pour vous dresser un premier compte-rendu de ce conseil qui fût long et dense.



12

Michel TAMISIER - SAINT-YRI... |
ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-... |
courrierapolitique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | fndouai2008
| christinescellemaury
| Construire avec vous le du ...